Saut au contenu
Mostrar/ocultar menú principal de navegación [fr]

Gendea

Conteneur d'applications
Agrégateur de contenus
Conteneur d'applications
Affichage de contenus web

Le basque est notre langue propre, co-officielle avec l’espagnol. Il existe encore bien d’autres langues qui sont parlées et entendues plus discrètement à Hernani, utilisées par des personnes venues d’ailleurs.

60 % de la population connaît la langue basque et 20 % la comprend même si elle n’est pas capable de l’utiliser. Hernani fait partie de la communauté d’agglomération de communes UEMA, constituée par des villages où la majorité de la population peut échanger en basque. Malgré tout, le basque reste une langue minorisée à Hernani car la supériorité de l’espagnol est manifeste.

La mairie et les citoyens, sensibles à la normalisation du basque, travaillent activement pour qu’Hernani soit une commune où les habitants puissent sans effort vivre en basque, acheter en basque, se détendre et travailler en basque.

Si vous venez à Hernani découvrir notre histoire, notre patrimoine et notre culture, et par la même occasion visiter ses jolis coins, nous serions heureux de vous faire apprécier notre langue, l’écouter, la sentir et la déguster. Pourquoi pas, au passage, apprendre quelques mots et les utiliser.

Retrouvez ici un petit dictionnaire avec des mots que vous croiserez sur le site internet et un livret réalisé par euskaltzaleen topagunea avec des expressions de base qui pourraient vous servir.

Merci de votre visite et de votre intérêt.

  • Ongi etorri : expression utilisée pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants. Bienvenue
  • Euskal Herria : territoire formé par l’Alava, la Biscaye, le Guipúzcoa, le Labourd, la Basse-Navarre, la Haute-Navarre et la Soule
  • Hego Euskal Herria : Hegoalde, le Pays basque au sud de la frontière
  • Ipar Euskal Herria : Iparralde, le Pays basque au nord de la frontière
  • Hiribildu : ville. Titre donné au cours de l’histoire à certains villages suite à des règles spéciales dictées par la personne qui exerçait l’autorité
  • Kalea : rue
  • Enparantza : place
  • Plaza : place
  • Pasealeku : avenue
  • Parke : parc
  • Ibilbide : sentier, parcours, itinéraire
  • Leku : lieu, endroit, site, espace
  • Bidegorri : voie spécialement aménagée pour les vélos, piste cyclable
  • Dorretxe : maison-tour
  • Gudari : soldat de l’armée basque, Eusko Gudarostea, qui a lutté pendant la Guerre civile espagnole
  • Baserritar : paysanne ou paysan. Personnes qui vivent et travaillent à la ferme
  • Auzolan : travail de voisinage, travail communal
  • Txotx : petit bout de bois ou cale pour boucher l’orifice de la barrique. Il donne son nom à la saison pour déguster le cidre de l’année, et aussi au cri émis par la personne chargée d’ouvrir le tonneau
  • Barrika : barrique, tonneau
  • Kupel : tonneau, barrique
  • Pintxo : les bars en particulier disposent sur le comptoir des mets miniatures posés sur une tranche de pain ou piqués sur un bâtonnet, à manger avec les doigts, en deux bouchées
  • Jai : fête
  • Festa : fête
  • Euskal jaiak : littéralement « fêtes basques ». Festivités à caractère traditionnel et/ou folklorique qui se déroulent habituellement à la fin de l’été dans de multiples communes basques
  • Uda : été
  • Kalejira : défilé populaire à l’occasion des fêtes où l’on joue de la musique de rue en rue
  • Bertsolari : versificatrice ou versificateur populaire, qui improvise ou compose des vers, bersolari
  • Bertso : strophe, groupe de vers ou copla. Il s’agit des strophes chantées par les bertsolaris
  • Bertsolaritza : métier visant à improviser des vers, l’art d’improviser des vers, bersolarisme
  • Txistu : instrument basque à vent composé d’un tube en bois à deux trous sur la partie avant et un trou sur la partie arrière, qui se joue généralement accompagné d’un tamboril ou danbolin
  • Txistulari : personne qui joue du txistu
  • Txalaparta : instrument basque ancien composé de deux planches qui sont percutées avec des bâtons courts ou makilas
  • Txalapartari : personne qui joue de la txalaparta
  • Dantzari : personne qui danse, notamment dans un groupe de danse
  • Maskuri : sac rond rempli d’air qui sert de jouet, pour frapper, ou de décoration lors des fêtes. Ils sont fabriqués avec des vessies d’animal
  • Trikitixa : accordéon diatonique. Instrument musical bien ancré dans la musique populaire basque. Normalement, il se joue avec le tambourin
  • Ikastola : établissement d’enseignement primaire et secondaire qui donne les cours en basque